Le batchcooking ou comment cuisiner en 2h pour toute la semaine

Le batchcooking, ou l’art de cuisiner des repas en lots le week-end ou un soir de semaine pour les jours à venir est une idée géniale. Cela réduit le temps passé dans la cuisine, vous libère pour d’autres activités, et vous aide à mieux manger. Lorsque vous avez des plats cuisinés au réfrigérateur ou au congélateur à la maison, la tentation d’aller chercher des repas-minute ou de passer une commande s’éclipsera petit à petit. Cela équivaut aussi à de grosses économies. Si vous êtes curieux de savoir comment procéder, ce guide vous sera d’une grande aide…

Ne compliquez pas trop vos plans

Si vos recettes exigent un code de couleur, des calendriers élaborés ou même un tableau d’affichage et des punaises, vous êtes allé trop loin.

La préparation des repas est simple : Trouvez quelques recettes, préparez et conservez-les, utilisez des plats sans recettes pour terminer la semaine, répétez l’opération. Qu’est-ce qu’on entend par plats sans recettes ? Ce sont ceux qui permettent d’utiliser le reste des ingrédients, sans pour autant compromettre la valeur nutritionnelle et la qualité des repas.

En mélangeant les deux types de plats, vous découvrirez des repas que vous pourrez conserver dans votre répertoire pour l’avenir, et vous améliorerez vos talents de cuisinier en pensant à des moyens créatifs pour prévenir le gaspillage de nourriture.

Opter pour des ingrédients « neutres »

Une autre approche du batchcooking consiste à ignorer en grande partie les recettes et à se fier plutôt aux proportions des ingrédients. Par exemple, opter pour une partie en protéines, une autre en féculents et une troisième de légumes frais. Si vous choisissez ces ingrédients en y ajoutant peu d’assaisonnements ou de marinades, vous pouvez faire preuve de beaucoup de créativité avec les garnitures.

Voici un exemple de recettes : rôtir les patates douces en dés avec du sel et du poivre et les combiner avec du quinoa cuit et du poulet rôti. Ils sont tous assez neutres et se marient bien avec une variété d’autres saveurs.

Là où votre créativité culinaire peut briller, c’est dans la façon dont vous combinez ces aliments. Pour une touche mexicaine par exemple, ajoutez de la salsa fraîche, du fromage Cotija et un quartier de lime. Pour quelque chose d’un peu plus méditerranéen, utilisez du fromage feta, une vinaigrette balsamique épaisse et un peu de basilic. Les options sont infinies et il suffit de combiner trois ingrédients originaux pour obtenir un plat à la hauteur de vos attentes.

Commencez par un défi de repas spécifique

Si l’idée de préparer trois repas pour quatre personnes pendant cinq jours est accablante, débutez modestement. Choisissez un point faible précis dans les plans de repas de votre famille, et jouez-y pour vos premières initiatives de batchcooking

Si les membres de votre famille sont adeptes du petit-déjeuner, mais qu’ils ont du mal à manger tout ce qui est fait maison pour le souper, vous êtes certain que le batchcooking est ce qu’il vous faut pour les repas du soir.

Mais si l’idée que votre famille se fait d’un petit-déjeuner sain est une pâtisserie sucrée provenant d’un distributeur automatique avant l’école ou le travail, vous savez ce que vous devez faire : un batchcooking de petits-déjeuners que tout le monde pourra porter avec soi.

Non seulement vous vous sentirez plus à l’aise à l’idée de vous attaquer à un problème qui vous préoccupe, vous et votre famille, mais vous apprendrez aussi de précieuses leçons lorsque vous déciderez de passer à d’autres repas.

Cest tendance : les « popsicles » ou sucettes glacées !
Tendance : le bao burger, une recette fusion food à adopter d’urgence